Le réseau mobile 5G « nouvelle génération » est disponible en France depuis fin 2020, mais il n’avait toujours pas été lancé à Paris.  Fin février, du nouveau a été annoncé : la 5G devrait pouvoir être déployée dans les prochaines semaines dans la capitale, d’après la Mairie de Paris.

La 5G déployée dans les prochaines semaines à Paris

Le 19 février, la Mairie de Paris a annoncé la proposition d’une nouvelle charte de téléphonie mobile, qui permettrait le déploiement de la 5G dans la capitale. Cette charte sera soumise au conseil de Paris du mois de mars : si elle est acceptée, la capitale pourrait accéder à la 5G dans les mois à venir.

La charte de téléphonie mobile indique des recommandations pour mieux informer les citoyens sur les impacts de la 5G, mais aussi sur la manière dont il est possible de recycler les téléphones, ou les bonnes pratiques pour gérer et protéger ses données personnelles. Dans ce souci de bien gérer l’usage des nouvelles technologies, un Observatoire parisien de la téléphonie mobile a été mis en place : cette instance de suivi est chargée de partager les connaissances actuelles sur la téléphonie mobile et les enjeux futurs. La Mairie de Paris est d’ailleurs toujours opposée à la reconnaissance faciale dans l’espace public.

Dans quelles villes peut-on accéder à la 5G actuellement ?

En novembre 2020, la 5G avait officiellement été lancée en France… dans certaines grandes villes seulement, Paris n’en faisant pas partie. Dans la pratique cependant, aucune ville de France ne pouvait accéder à la 5G en novembre. En effet, les opérateurs ont longtemps attendu l’autorisation d’utiliser la 5G sur la bande de fréquences 3,5 GHz de la part de l’ANFR (Agence Nationale des Fréquences). Si la 5G a mis autant de temps à être activée en France, c’est notamment à cause de la crise sanitaire liée au COVID 19, qui crée des retards dans les processus.

Les 4 principaux opérateurs français (Orange, Bouygues Telecom, SFR et Free Mobile) sont les seuls autorisés à utiliser les fréquences 5G. Cette décision a été prise après 5 tours d’enchères qui se sont tenus pendant plusieurs jours. Orange a obtenu 4 blocs de fréquence, contre 3 blocs pour SFR et 2 blocs pour Free Mobile et Bouygues Telecom.

  • Actuellement, le réseau 5G d’Orange est activé dans plus de 160 communes, dont Nice, Marseille, Toulouse, Montpellier… On estime que les communes sont couvertes lorsque 80 % de la population peut accéder à la 5G en extérieur.
  • SFR couvre 50 % de la ville de Nice et plus de 120 communes, dont Bordeaux, Marseille, Aix-en-Provence, Montpellier, Lens, Reims…
  • Bouygues Telecom a activé la 5G dans plus de 1 000 communes dont les villes de Lyon, Nice, Cannes, Marseille, Montpellier, Reims, Toulon, Aix-En-Provence, Boulogne-Billancourt… D’après ses estimations, l’opérateur devrait pouvoir proposer une couverture nationale fin 2021.
  • Quant à Free Mobile, il a activé le réseau 5G dans plus de 7 700 villes de France, dont Toulouse, Lyon, Strasbourg, Montpellier, Aix-en-Provence, Le Havre…

Pour accéder à la 5G dans les communes couvertes, et bientôt à Paris, il faut bien sûr disposer d’un smartphone compatible avec les fréquences du nouveau réseau mobile. Des forfaits très intéressants ont été mis en place par les opérateurs, comme le forfait 5G sans engagement de Prixtel à 14,99 € par mois pour 100 Go de data. Pour en savoir plus, lisez cet avis sur Prixtel.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.